Résidence Jeanne d'Arc

Situation géographique

Visuel
Résidence OHF Jeanne d'Arc
Chapô
La résidence Jeanne d’Arc, ancienne maison d’étudiante fondée en 1917 par l’Œuvre de l’Hospitalité de Nuit, a été entièrement rénovée et a réouvert ses portes en 2007 en tant qu’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).
Description

Elle dispose de 71 chambres dont 12 sont au sein d’une unité dédiée aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés.

La résidence Jeanne d’Arc accueille toute personne en perte d’autonomie, quel que soit son degré de dépendance évalué par GIR. Elle est intégralement habilitée à l'aide sociale.

Contacter l'établissement
Lien
Description (suite)

Nos missions

L’établissement a pour mission de veiller au bien être des résidents et de favoriser leur autonomie, notamment par :

  • Un accueil adapté : dès son arrivée, tout nouveau résident est pris en charge et informé du fonctionnement général de l’établissement puis accompagné au fil des jours.
  • Un hébergement confortable : 71 chambres individuelles comprenant une salle d’eau équipée. La chambre constitue un espace privé, les résidents peuvent la meubler et y apporter des objets familiers, dans le respect des normes en vigueur.
  • Des espaces collectifs : salle à manger, salon, salle polyvalente, salon des familles, petits salons à chaque étage, oratoire et cour/jardin intérieure.

L’établissement a aussi pour mission de mettre en œuvre un projet individualisé inscrit dans une démarche préventive et active contre la perte d’autonomie physique, psychique ou sociale. Un programme d’actions individualisées et collectives engage au quotidien l’ensemble des collaborateurs auprès de chaque résident.

 

Les locaux communs

  • Un espace d'accueil et d'informations est à la disposition des résidents et de leurs familles.
  • Un grand salon-salle à manger, situé au rez-de-chaussée haut, permet de mener plusieurs activités et animations.
  • Un salon animation situé au palier bas permet également l'organisation d’activités.
  • Des petits salons d’étages sont à la disposition des résidents et de leurs familles.
  • L'établissement dispose également d'espaces permettant entre autres d'assurer les activités suivantes : kinésithérapie, gymnastique douce, coiffure, pédicure, esthétique...

 

Association d'origine

Créée le 2 juin 1878 pour prendre soin des personnes démunies et mises à la rue à la suite de la guerre de 1870, l'Œuvre de l'hospitalité de nuit, devient une association reconnue d'utilité publique, par décret du 11 avril 1882.
Dans le but d'aider les sans-abri et de lutter contre la détresse, l'Œuvre a été une des premières associations à ouvrir des asiles de nuit à Paris ; les nécessiteux y étaient accueillis, nourris, lavés, blanchis, assistés dans leurs démarches. Entre 1878 et 1914, l'Œuvre a ainsi servi plus d’un million de nuitées, préfigurant ce que serait un siècle plus tard le SAMU social.

La grande générosité des nombreux donateurs lui a permis de se développer depuis 130 ans. Au fil des ans et des besoins, elle a ainsi ouvert et géré des maisons accueillant des sans-abri, des jeunes femmes sortant de prison, de jeunes adolescents, des orphelins, des personnes seules, veuves de guerre ou âgées.

C'est en 1955 que son nom évolue en Œuvre de l'hospitalité familiale (OHF) pour mieux refléter l'évolution de ses missions et des publics accompagnés (étudiants et personnes âgées).

Le rapprochement avec le COS est engagé sous la forme d'un mandat de gestion des établissements.

 

Services
Picto
Bibliothèque
Picto
Salons privatifs pour l'accueil des proches
Picto
Salon de coiffure
Picto
Soins esthétiques

Nos partenaires

Personne âgée
Résidence OHF Jeanne d'Arc
Salle à manger de la résidence Jeanne d'Arc

Actualités de l'établissement