Autonomes mais pas seuls

Maison Relais La Cité
2015
Un résident de la maison relais prépare le repas
L’association COS propose aux personnes en situation de grande précarité un accompagnement global, personnel, professionnel et social.
Parmi ses priorités : l’accès à un logement autonome, notamment en maison relais.

Conçues comme un habitat durable (et non comme un hébergement provisoire), les maisons relais accueillent, en tant que locataires d’un appartement qu’elles peuvent normalement occuper sans limite de durée, des personnes isolées, couples et familles monoparentales qui ont un parcours chaotique fait de ruptures familiales et sociales. Ce sont aussi parfois des personnes de plus de 50 ans, en errance, ayant des pathologies psychologiques stabilisées ou des handicaps légers. Or dans 95% des cas, ces locataires ont perdu les usages liés au « savoir habiter en logement » et ne sont plus en capacité de gérer seules leur appartement, leur  hygiène, leur sécurité, leur alimentation, la gestion de leur budget et leurs relations avec le voisinage. Elles n’ont pas connu de parcours locatif stable, celui-ci s’étant la plupart du temps soldé par une expulsion locative.

 

Nos actions 

Il s’agit de redonner à 65 personnes logées en maison relais à Bordeaux les bases du « savoir habiter » et « savoir vivre » dans un logement, de manière à éviter une nouvelle rupture locative. Depuis janvier 2015, un accompagnement individualisé est mis en place pour les aider à identifier les points de ruptures dans leur parcours locatif, anticiper leur installation dans le logement, penser son organisation, la décoration et la sécurité des enfants, prévoir le budget d’aménagement et de location, comprendre l’utilisation des lieux et du matériel électroménager ainsi que leur entretien. Notre équipe suit l’évolution de chacun dans son logement en tenant compte  des difficultés rencontrées ou des besoins émergents.

En complément, un accompagnement collectif est organisé sur les droits et devoirs du locataire, l’hygiène et l’entretien du logement, le paiement du loyer et des assurances, la gestion des déchets, les prestations liées au logement : APL, économies d’énergie, téléphonie, internet, télévision, etc. Ces actions collectives visent également à créer des temps de rencontres et d’échanges entres les locataires, ceux-ci étant étroitement associés à la mise en place des actions de manière à assurer la bonne compréhension des outils proposés.

 

Nos objectifs 

Aider les personnes et familles qui entrent en maison relais à :

  • Retrouver les gestes de bonne utilisation du logement et de son équipement ainsi que le respect de l’environnement et une bonne maitrise du budget locatif
  • Adopter un comportement responsable et bienveillant qui garantira, à long terme, leur maintien dans le logement et le développement de liens sociaux avec leur voisinage
  • Tisser entre elles des liens sociaux et créer une dynamique collective propice au bien-être dans la maison
  • S’impliquer dans la vie sociale du quartier pour rompre leur isolement et leur sentiment d’exclusion.

Le projet consiste aussi à :

  • Accompagner les personnes, en fonction de leurs besoins, dans les démarches de la vie quotidienne, dans l’exercice des droits sociaux et parentaux le cas échéant, et favoriser ainsi leur autonomie : avoir un logement leur permet en effet de recréer du lien avec leur famille (enfants, parents, famille élargie…), voire de retrouver un droit de visite jusqu’alors impossible par le manque de résidence stable
  • Créer des outils spécifiques qui permettront de capitaliser cette première expérience, afin de pouvoir en mutualiser la méthodologie avec d’autres associations et services sur le territoire girondin.

 

Le coût de ce projet : 22 600 €

2015