L'innovation sociale

L'innovation sociale
Créé par un pionnier de l’innovation sociale, l'abbé Alexandre Glasberg, le COS a de longue date adossé son développement à sa capacité de porter des projets novateurs.

Dès 1950, l’abbé Glasberg créait les premières maisons de retraite pour y loger des personnes âgées rescapées de la déportation. Attaché au maintien de leur autonomie et au respect de leur dignité, il les accueillait dans des établissements précurseurs par leur architecture et leurs équipements : services communautaires et petits appartements privatifs avec kitchenette, toilettes et salle de bain, pouvant accueillir des couples.

70 ans après, le COS est toujours un acteur innovant du secteur sanitaire, médico-social et social. 

Sa capacité à anticiper lui permet de développer des projets qui répondent à l’évolution des besoins des personnes accueillies dans ses établissements et qui s’adaptent aux nouvelles règles concurrentielles, sans perdre de vue les valeurs qui l’ont fondé.

 

Le COS inscrit ses établissements dans la politique du maintien à domicile en développant dans ce domaine une offre de services innovants qui cherchent à rendre les personnes acteurs de leur parcours :

  • Groupement de coopération sanitaire (GCS) de Troyes qui a permis la création de la « plateforme d’aval et de rééducation en Champagne sud » 
  • Equipe mobile Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) en Seine-Saint-Denis et participation au service d’hospitalisation à domicile (HAD) 
  • Plateforme territoriale d’appui dans le Var 
  • Plateforme d’accompagnement et de répit en Gironde, etc.

 

Son projet d’Ehpad hors les murs, certainement le plus expérimental dans ce domaine, se développe avec succès depuis 2015 à Bordeaux et intéresse vivement aujourd’hui l’ARS d’Ile-de-France. 

Ce dispositif vise à prévenir ou gérer les risques de rupture, à éviter les hospitalisations inutiles et à permettre à la personne âgée de vivre jusqu’au bout « chez elle ». Il est mis en place au sein de la résidence COS Villa Pia (Bordeaux) dans le cadre du PAERPA (programme Personnes Agées En Risque de Perte d'Autonomie) et sera également mis en œuvre dans l'Ehpad COS La Source qui a ouvert ses portes à Viroflay (Yvelines) en mars 2017.

Pour en savoir plus sur ce projet cliquez ici

 

Autre projet innovant dans les Ehpad du COS : l'installation d'un dispositif domotique d'ouverture des portes adapté aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés.

Ce projet est né d’un questionnement éthique auquel les équipes du COS sont confrontées au quotidien : comment concilier à la fois la liberté des personnes désorientées et leur protection sans porter atteinte à leur intégrité et à leur intimité ? Comment organiser leur quotidien dans leur lieu de vie lorsque leur état se dégrade ?
Pour en savoir plus sur ce projet cliquez ici

 

 


 

 

Liens utiles