Centre d'accueil pour demandeurs d'asile (CADA) COS Quancard

Situation géographique

Visuel
CADA Quancard soirée Halloween
Chapô
Implanté en Gironde et spécialisé dans l’accueil des demandeurs d’asile, le CADA COS Quancard développe depuis plus de 20 ans des services qui tentent de répondre au mieux aux besoins de ces publics.
Contacter l'établissement
Centre d'accueil pour demandeurs d'asile (CADA) COS Quancard
Adresse
25, avenue de-Lattre-de-Tassigny
Code postal
33140
Ville
VILLENAVE-D'ORNON
Tél.
05 56 87 23 62
Description (suite)

D’une capacité de 280 places, le centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) propose une prise en charge spécialisée dans laquelle familles et isolés sont hébergés en collectif ou en appartements autonomes et accompagnés tout au long de la procédure de demande de statut de réfugié. L’accès aux soins, le soutien à la parentalité, la découverte de la société d’accueil et des activités de vie sociale viennent compléter la prise en charge administrative et juridique.

Fortes de leur expérience et soucieuses de lutter contre toutes les formes d’exclusion, ses équipes ont la volonté d’accompagner les personnes vers l’accès aux droits fondamentaux dans un objectif d’insertion et d’intégration visant l’autonomie.

Les équipes sont organisées depuis 2016 en pôles de compétences : l'asile, l'insertion et l'éducatif, ce qui leur permet de travailler au plus près des besoins des personnes accueillies.

 Histoire et évolution du CADA

1990 : Ouverture du Centre Provisoire d'Hébergement (CPH) pour réfugiés - 60 places 
1991: Le foyer Quancard devient le premier Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile (CADA) en France - 70 places 
1992 : La capacité d'accueil du CADA passe à 82 résidents, puis à 102 résidents en1994 
1997: Dissolution de l'association gestionnaire Carard
1998 : Reprise de l'établissement par le COS
1998 : Ouverture du service Formation pour des publics de bas niveau de qualification à Bordeaux 
1999 : Accueil d’une centaine de réfugiés du Kosovo
2000 : Création du Centre d'Hébergement d'Urgence (30 places) à Bordeaux, et ouverture d'un Pôle Social destiné à l'accueil des réfugiés. Achat des locaux de Villenave d'Ornon à la Sonacotra
2001 : Augmentation de la capacité du CADA à 112 places 
2002 : Augmentation de la capacité du CADA à 152 places. Augmentation de la capacité d'hébergement d'urgence à 60 places. Création d'un dispositif d'accueil en hôtels de 45 places. Gestion d'un hébergement d'urgence hivernal de 30 places 
2002 : Ouverture de la Maison d'Enfants à Caractère Social (MECS) à Villenave d'Ornon 
2003 : Augmentation des places du CADA à 177 places. Engagement d'un programme de travaux sur le CADA. Développement de nouveaux projets de formation 
2004 : Transformation des 20 places de CPH (réfugiés) en CADA : passage à 197 places
2009 : Projet « COLOR » (Coopération Logement Réfugiés), en partenariat avec ADOMA et FTDA
2010 : Augmentation de la capacité du CADA à 207 places
2015 : Augmentation de la capacité du CADA à 257 places
2016 : Augmentation de la capacité du CADA à 280 places

Les caractéristiques des personnes accueillies au CADA

Les demandeurs d'asile sont des personnes qui demandent la protection de la France et souhaitent ainsi obtenir la reconnaissance du statut de réfugié politique. Ils sont donc en situation d'attente et, à ce titre, sont pris en charge par le COS pendant la durée de l'instruction de la demande, soit 18 mois en moyenne. Ils sont "inactifs".
Les réfugiés ont reçu un accord positif des autorités françaises et ont obtenu le statut de réfugié. Ces personnes bénéficient de tous les droits (travail, prestations sociales, ...). Le rôle du COS est de les accompagner dans toutes leurs démarches d'insertion et d'intégration.

L'accompagnement des mineurs au COS Quancard

La maison d'enfants à caractère social (MECS)
La MECS accueille 16 mineurs étrangers isolés âgés de 14 à 18 ans. 12 jeunes sont pris en charge en internat et 4 sont en semi-autonomie.
La mission de la MECS est de poser un diagnostic éducatif afin de mettre en oeuvre le projet personnalisé du jeune et de l'accompagner dans la construction d'un projet d'orientation.

Le service d’accueil des jeunes majeurs (SAJM)
Le service accueille des mineurs et jeunes majeurs isolés étrangers âgés de 16 à 21 ans. Il dispose de 49 places en hébergements diffus : 3 appartements collectifs, 3 accueils en hôtel et 32 studios.
Sa mission est l’accompagnement éducatif et social vers un accès au droit commun et une sortie des dispositifs de l’Aide sociale à l’enfance (ASE).

Le service d’accueil et d’évaluation des mineurs isolés étrangers (SAEMIE)
Le SAEMNA accueille toute personne se disant relever des dispositifs de l’aide sociale à l’enfance (ASE) du fait d’un statut de mineur étranger isolé. Le jeune est ainsi mis à l’abri en hôtel sous cinq jours.

Les missions du SAEMNA sont :
- l’évaluation de la situation du jeune à travers un recueil des données permettant de constituer un dossier transmis au département ;
- l’accueil des jeunes bénéficiant d’une mesure de lacement suite à cette évaluation. Cet accueil se fait en hébergement collectif. Il concerne l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet d’orientation, le soutien dans l’attente de cette orientation, le traitement des premières urgences sanitaires, la poursuite éventuelle de l’évaluation, l’apprentissage du français et la découverte de la culture du pays d’accueil, etc.

 

Solidarités bénévoles en Aquitaine

Depuis 2015, le Pôle Solidarités bénévoles développe à travers des missions de bénévolat, un accompagnement des réfugiés qui vient en complément du soutien des équipes professionnelles du COS Quancard.

Nos partenaires

Femmes en demande d'asile